Blog

Signes du zodiaque et féminité

L’artiste montréalaise Hanna Barczyk a décortiqué l’idée de féminité dans sa nouvelle série d’illustrations du zodiaque pour le magazine féminin allemand Freundin. Nous l’avons rencontrée pour en savoir plus sur la façon dont elle dépeint les femmes, à la fois puissantes et douces.

signes astrologique feminite_00

Reconnaissable instantanément grâce à son style audacieux et minimaliste, l’artiste germano-hongroise Hanna Barczyk a déjà réalisé des illustrations pour le MoMA, le New York Times et les Nations unies. Dans sa dernière série pour le magazine féminin allemand Freundin, elle s’attaque aux signes familiers du zodiaque et leur donne une touche féminine unique.

Ce n’est pas la première fois que Hanna collabore avec Freundin. Ayant déjà établi une excellente relation de travail avec la directrice artistique du magazine, Nina Banneyer, elle a été spécialement sélectionnée en octobre dernier pour créer l’horoscope annuel 2024.

Cette fois-ci, Hanna a été chargée d’illustrer chaque signe du zodiaque avec un sens de la sensualité et de la spiritualité, dans une ambiance douce et rêveuse. Il était également important pour Hanna de distinguer chaque signe des autres par leur tempérament, leurs caractéristiques et leurs symboles. Comme le montrent les résultats, elle y est parvenue sans difficulté.

signes zodiaque feminite_01
signes astrologique feminite_02
signes zodiaque feminite_03
signes astrologique feminite_04

« Au-delà de cela, j’ai eu la liberté créative d’interpréter le projet à ma façon », explique Hanna. « Comme je me concentre principalement sur l’illustration des femmes d’un point de vue conceptuel, émotionnel et figuratif, il m’a semblé naturel de placer la forme féminine au centre de chaque illustration – en dépeignant chaque personnage comme puissant et doux à la fois.

La spécialité de Hanna est de transformer des idées complexes en solutions créatives simples, et c’est une compétence qu’elle a déployée de manière experte dans cette série. Pour communiquer un sentiment de féminité dans ces illustrations, elle s’est appuyée sur une utilisation intelligente de lignes, de couleurs et de formes délicates et a habilement maîtrisé la composition pour créer une narration.

« L’œuvre d’art finale représente chaque signe du zodiaque comme une personnalité unique, en mettant l’accent sur les femmes », explique-t-elle. « Les horoscopes et l’univers s’accompagnent souvent d’un sentiment de mystère, et je voulais capturer ce sentiment de mystère qui englobe indirectement le romantisme.

Pour saisir la personnalité de chaque signe astrologique, Hanna a recherché les traits de caractère associés à chacun d’eux, a dessiné plusieurs ébauches, puis a pris une décision éclairée quant à la femme à illustrer en utilisant une combinaison de symboles et de traits.

signes zodiaque feminite_05
signes astrologique feminite_06
signes zodiaque feminite_07
signes astrologique feminite_08

Cette approche s’est avérée fructueuse, car même si elle connaissait bien quelques signes spécifiques, Hanna a dû en approfondir d’autres. Ce n’est pas que l’artiste ait eu l’impression que c’était une perspective désagréable. « J’ai toujours voulu illustrer un horoscope complet », ajoute-t-elle. « Ma passion est de créer des œuvres d’art qui combinent narration, concept et symbolisme, en mettant l’accent sur les femmes.

En effet, il semble que la familiarité de Hanna avec les signes du zodiaque ait eu un impact sur le projet. « En tant que Balance, je crois que j’incarne certains des traits associés à la recherche de l’harmonie, de l’équilibre, de la paix et de la justice », explique-t-elle.

« Ces caractéristiques influencent mon approche créative interne, ou boussole morale, et m’amènent à donner la priorité à des projets qui ont un sens et qui mettent l’accent sur la connexion et le soutien afin de créer un monde plus compatissant et plus pacifique. »

Outre ses œuvres pour le signe de la Balance, Hanna est particulièrement fière de ses illustrations pour les Gémeaux, le Cancer et le Lion. « Je les préfère pour l’utilisation des couleurs et la façon dont j’ai composé la figure principale sur la page », conclut-elle.